Découvrez des idées de coiffures tressées

Il existe plusieurs modèles de coiffures tressées qu’on a vues sur Blake Lively, Selena Gomez, Diane Kruger, et d’autres stars bien avantagées de la crinière. La tresse épi peut sembler en apparence compliquée à réaliser. Pourtant, il suffit d’un peu de concentration. Pour vous éclairer davantage, on vous a déniché quelques idées de coiffures avec tresses.

tresses-égyptiennes

Appelée aussi tresse égyptienne, la tresse épi est l’une des tresses emblématiques de l’été-printemps 2017. Sublime et originale, elle s’impose comme la tresse chouchoute des cheveux longs cet été bien qu’elle ne soit pas une coiffure facile à réaliser. D’abord pour réaliser une tresse égyptienne, il faut avoir des cheveux lisses, sinon il conviendrait de faire un brushing parfait. Pour un effet plus sauvage, vous pouvez aussi garder les cheveux naturels et seulement peignés légèrement avec les doigts. Pour réaliser cette belle coiffure vous devez commencer par créer une queue-de-cheval basse que vous attacherez de préférence avec un élastique de la couleur de vos cheveux. On sépare après la queue-de-cheval en deux parties égales et on prend une mèche du premier côté pour la faire passer au second côté et vice versa jusqu’à réaliser un joli épi de blé. A la fin, vous pouvez couper prudemment l’élastique que vous avez utilisé pour fixer la queue-de-cheval.

La  tresse africaine : une coiffure propice pour plages et tapis rouges

La tresse africaine n’est pas une coiffure simple à réaliser, mais plutôt sophistiquée. Elle peut fonctionner de jour comme de nuit, à la plage comme sur les tapis rouges. Pour adopter une belle tresse africaine, il faut dans un premier temps commencer à démêler ses cheveux comme pour toutes les autres coiffures. On prend ensuite une section de cheveux et on l’isole sur la partie haute de la tête ou l’attacher avec un élastique transparent, et comme pour une tresse classique, on isole deux autres sections de cheveux, de part et d’autre de la première section. Mais la tresse africaine ne tient qu’à un petit détail par rapport à une tresse classique : à chaque fois que l’on rabat une des trois sections de cheveux entre les deux autres, il faut y ajouter une nouvelle mèche de cheveux.  On continue de la sorte jusqu’à la nuque et on termine par une tresse classique.

Coiffure à couronne tressée

Pour les inconditionnels de coiffures sobres, une couronne tressée en tresse africaine peut jouer le jeu. On  commence donc par effectuer trois ou quatre tresses plaquées sur le crâne, puis on relie le reste de la chevelure en chignon ou en queue de cheval.

Pour obtenir un look encore plus branché, on peut s’inspirer de Carmen Electra et sa longue chevelure lâche ornée de trois tresses plaquées sur un seul côté.

La tresse floue

Pour obtenir une coiffure romantique, optez pour une une tresse floue. Commencez par donner de la texture à vos cheveux en utilisant une mousse coiffante, puis séchez-les aux doigts pour un résultat souple. Brossez vos cheveux, ramenez-les sur le côté puis commencez à tresser ! Surtout ne serrez pas trop pour garder un aspect flou.

Le bun tressé

Il s’agit d’autre version du chignon, parfait pour le soir. Pour la réaliser, il faut maitriser la technique. Ramenez vos cheveux en arrière pour obtenir une queue-de-cheval haute en tâchant de bien plaquer vos mèches sur le devant de la coiffure. On utilise par la suite une brosse vaporisée d’un voile de laque afin de ramener la chevelure vers l’arrière tout en fixant le coiffage. Une fois l’attache prête, il faut tresser les longueurs jusqu’aux pointes. Au final il ne vous restera plus qu’à enrouler la tresse sur elle-même pour créer le bun et fixer le tout avec quelques épingles.