Conseils et astuces pour faire des tresses

Bien que classique, la tresse reste toujours le style de coiffure indémodable, intemporelle et adaptable à l’infini. Il suffit de reconnaitre les étapes de sa réalisation et quelques astuces pour pouvoir arborer un look aussi féminin que naturel. Découvrez donc nos petits conseils faciles à appliquer et puiser dans le savoir-faire des experts de la coiffure.

Les tresses de côté : conseils de pro !

Le premier secret que l’une des expertes de la coiffure Barbara nous a livré c’est que pour apprendre à faire une tresse facile, il convient de commencer par les coiffures les plus faciles, c’est-à-dire les tresses de côté.  » Rien n’est aussi bien pratique que de voir ce que l’on fait, même sans miroir. Les bras ne doivent pas être aussi tendus, et moins de dextérité est nécessaire au niveau des doigts. »

Elle nous a dit qu’il faut éviter tout de même d’essayer tout de suite de se faire des tresses plus complexes et de se décourager complètement : « car on n’y arrive pas ».

Aussi elle nous a recommandé d’apprendre dans un premier temps à tresser soi-même les cheveux : « commencez donc par vous faire deux nattes, ou privilégier les tresses épi de blé, elles sont idéales pour travailler le positionnement de vos bras et de vos mains jusqu’à ce qu’il devienne machinal. »

Quelle tresse choisir ?

Il est nécessaire avant out de savoir que pour réussir votre tresse, il faudra à tout prix s’armer de patience… surtout si vous voulez arborer des modèles plus compliqués par la suite. Rendre ce type de coiffure facile nécessite avant tout un bon coup de main, qui ne vient qu’avec la pratique. Evitez donc de faire les choses à la hâte et avancez progressivement dans votre apprentissage.

Le choix de tresse dépend primordialement de la longueur des cheveux. Ainsi, les tresses africaines, proches du crâne, sont parfaites pour les cheveux courts en commençant par des variantes proches de l’avant du visage afin de parvenir à manipuler plus facilement les mèches de cheveux. Quand aux cheveux longs, au contraire, ils commenceront avec des variantes où les longueurs tressées sont loin des racines, car il est plus difficile de tresser plus d’une quinzaine de centimètres proches du crâne. Mais pour les longueurs intermédiaires elles nous offrent plus de liberté. N’hésitez pas aussi à vous servir d’autant de pinces et d’élastiques parce que certain types de tresses nécessitent que plusieurs mèches soient temporairement mises de côté.